Présentation
Complexes Thermal

Zone membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 32 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
15 Abonnés
Sondage
Que pensez-vous de Hammam-Guergour.com
 
Génial !
Bien
Moyen
Bof...
Je vais prendre un autre outil
Résultats
2- Sidi El Djoudi - 1- Son Histoire

 
Au 17ème siècle (vers le 10ème siècle de l’Hégire), le marabout Sidi El Djoudi Belhadj, issu de la confrérie des Mourabitounes, vint de Seguia El Hamra pour enseigner le Coran dans la région du Guergour où ses disciples furent nombreux. Il avait élu domicile au lieu dit la Médina, un choix judicieux, dicté par la nécessite de s’isoler afin de se consacrer à la méditation, car la Médina se trouve sur une partie haute du village, où il érigea l’une des plus importantes écoles coraniques de la région.

 


Le Bey de Constantine a donné à Sidi El Djoudi la possibilité d’entretenir sa zaouïa. Il lui octroya une concession de plusieurs centaines d’hectares de terres dans le Douar de Ain-Turk, de la commune mixte dite Maadid. Les descendants de cette famille maraboutique (Djoudi) ont leurs parts de biens jusqu’à nos jours.
 

 

Hypothèse 1 Une hypothèse vraisemblable,fait dire que Sidi El Djoudi Belhadj est l'un des mrabtines idrissides venu de Fes, puis de Sakia El Hamra en traversant le sud algérien pour s'instaler dans les montagnes de l'actuel Hammam Guergour.
Les mourabitines étaient très respectés car ils assuraient une cohésion religieuse et sociale. Ils ne se mélangeaient jamais et ne se mariaient uniquement qu’entre eux, jusqu’à ces derniers temps. Leurs femmesn contrairement aux femmes kabyles, ne travaillaient jamais la terre et apprenaient le coran comme les hommes. On les appelle M’rabtin ou Imrabten car, persécutés et chassés de Fès par les mérinides, ils se cachèrent et commencèrent à construire des « RIBATS »ou « Forts » en arabe pour attaquer et défendre leur foi (Ils n’ont rien à voir avec la Dynastie des Almoravides qui ne sont pas Chorfas).

Hypothèse 2 Une autre hypothèse, fait dire que Sidi El Djoudi Belhadj serait un lointain descendant d'un autre Sidi El Djoudi Ben Mohamed El Hadj qui débarquait de Seguia El Hamra avec les Mourabitounes au 12eme siècle pour s'installer à l'actuel Hammam Guergour. Les tribus Mourabitine (Almoravides) ont fuit la guerre déclarée par les Mouwahidine(Almohades). En effet, aprés la destruction de la Kalaa des Beni Hammad et la chute des Almoravides, des tribus entière durent chercher refuge derrière les montagnes où elles se sentaient plus en sécurité, loin des batailles entre les princes.

 


Date de création : 13/04/2012 : 17:40
Dernière modification : 20/04/2012 : 22:25
Catégorie : 2- Sidi El Djoudi
Page lue 5588 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Recherche



Météo
Horaires de Prières

PUB

Webmaster - Infos
Visites depuis 05/2009

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^